Texte à méditer :  « Le pouvoir dans l'unité »  Georgie
France

Fermer D. O. M.

Fermer Départements

Fermer Régions France

Fermer T.O.M.

Monde

Fermer Afrique

Fermer Amérique

Fermer Antarctique

Fermer Asie

Fermer Etats des Etats-Unis

Fermer Europe

Fermer Océanie

Fermer Provinces du Canada

Fermer Territoires du Canada

Union Européenne
Accès par listes
Autres informations
Voyages
Jeux
Hymne national de Bolivie

Drapeau de Bolivie HYMNE NATIONAL DU BOLIVIE

Vous trouverez sur cette fiche : l'hymne officielle de Bolivie à écouter en version midi et mp3  - Les paroles de l'hymne de Bolivie en version originale, en version française et en version anglaise - Des vidéos de l'hymne, et la partition si possible.

"Bolivianos, El Hado Propicio " - Bolivianos, El Hado Propicio est l'hymne national bolivien. Les paroles sont de José Ignacio de Sanjinés et la musique a été composée par Leopoldo Benedetto Vincenti.


Hymne officiel national de Bolivie

BOLIVIANOS, EL HADO PORPICIO - Audio - Partition


Version basse définition



Version haute définition



PARTITION

Lien vers la partition de l'hymne de Bolivie
.

BOLIVIANOS, EL HADO PROPICIO - Paroles

Adopté en 1851


Paroles : José Ignacio de Sanjinés
Musique : Leopoldo Benedetto Vincenti

Texte Officiel de l'Hymne national de Bolivie

Mini drapeau de Bolivie "Bolivianos, El Hado Propicio" - ANTHEM BOLIVIA


1. Bolivianos: el hado propicio
coronó nuestros votos y anhelos.
Es ya libre, ya libre este suelo,
ya cesó su servil condición.
Al estruendo marcial que ayer fuera
y al clamor de la guerra horroroso,
siguen hoy, en contraste armonioso,
dulces himnos de paz y de unión.
Siguen hoy, en contraste armonioso,
dulces himnos de paz y de unión.

Refrain
De la Patria, el alto nombre,
en glorioso esplendor conservemos.
Y en sus aras de nuevo juremos:
¡Morir antes que esclavos vivir!
¡Morir antes que esclavos vivir!
¡Morir antes que esclavos vivir!

2. Loor eterno a los bravos guerreros,
cuyo heroico valor y firmeza,
conquistaron las glorias que empieza
hoy Bolivia feliz a gozar.
Que sus nombres, en mármol y en bronce,
a remotas edades transmitan,
y en sonoros cantares repitan:
¡Libertad, Libertad, Libertad!
Y en sonoros cantares repitan:
¡Libertad, Libertad, Libertad!

Refrain

3. Aquí alzó la justicia su trono
que la vil opresión desconoce,
y en su timbre glorioso legose
libertad, libertad, libertad.
Esta tierra inocente y hermosa
que ha debido a Bolívar su nombre
es la patria feliz donde el hombre
goza el bien de la dicha y la paz.
Es la patria feliz donde el hombre
goza el bien de la dicha y la paz.

Refrain

4. Si extranjero poder alqún día
sojuzgar a Bolivia intentare,
al destino fatal se prepare
que amenaza a soberbio invasor.
Que los hijos del grande Bolívar
hayan mil y mil veces jurado:
morir antes que ver humillado
de la Patria el augusto pendón.
Morir antes que ver humillado
de la Patria el augusto pendón.

Refrain



France mini drapeau Boliviens, le Destin propice - HYMNE de ALAND version française


Boliviens, un destin le plus favorable
enfin a couronné nos voeux et désirs ardents ;
Cette terre est libre, libèrent enfin.
Son état servile a maintenant finalement cessé.
L'agitation martiale d'hier,
et la clameur horrible de la guerre,
sont suivis aujourd'hui, dans le contraste harmonieux,
par les hymnes douces de la paix et de l'unité.
Sont suivis aujourd'hui, dans le contraste harmonieux,
par les hymnes douces de la paix et de l'unité.


Refrain
Gardons le nom élevé de notre pays
dans le splendor glorieux.
Et, sur ses autels, une fois de plus nous devons jurer :
pour mourir avant que nous vivions comme esclaves.
Pour mourir avant que nous vivions comme esclaves.
Pour mourir avant que nous vivions comme esclaves.


Éloge éternelle aux guerriers de braver
à qui bravoure et fermeté héroïques
a conquis la liberté et les gloires qui maintenant
la Bolivie heureuse commence juste à apprécier !
Laissez leurs noms, préservés pour toujours en marbre et bronze,
transmettez leur gloire à de futurs âges à distance.
Et dans la chanson retentissante laissez-les répéter leur appel simple :
Liberté ! Liberté ! Liberté !
Et dans la chanson retentissante laissez-les répéter leur appel simple :
Liberté ! Liberté ! Liberté !

Refrain

A ici la justice érigée son trône
quelle oppression vile ignore
et, sur son timbre glorieux laissez-nous se réjouissent
Liberté, liberté, liberté
Cette terre innocente et belle,
ce qui doit son nom à Bolívar,
est la patrie heureuse où humanité
apprécie les avantages de la bonne fortune et de la paix.
Est la patrie heureuse où humanité
apprécie les avantages de la bonne fortune et de la paix.

Refrain

Si un étranger peut, tout jour donné
même tentative de subjuguer la Bolivie,
laissez-le se préparer à un destin mortel,
quelles menaces tels bravent l'agresseur.
Pour les fils du Bolívar puissant
ont juré, des milliers sur des milliers de périodes,
pour mourir plutôt que voyez le pays
la bannière majestueuse a humilié.
Pour mourir plutôt que voyez le pays
la bannière majestueuse a humilié.

Refrain


Royaume Uni mini drapeau Bolivians, a most favorable destiny - Hymne de ALAND version anglaise


1. Bolivians, a most favorable destiny
has at long last crowned our vows and longings;
This land is free, free at last.
Its servile state has now finally ceased.
The martial turmoil of yesterday,
and the horrible clamor of war,
are followed today, in harmonious contrast,
by sweet hymns of peace and unity.
Are followed today, in harmonious contrast,
by sweet hymns of peace and unity.

Chorus
Let us keep the lofty name of our country
in glorious splendor.
And, on its altars, once more we must swear:
to die before we would live as slaves.
To die before we would live as slaves.
To die before we would live as slaves.

2. Eternal praise to the brave warriors
whose heroic valor and firmness
conquered the freedom and glories that now
a happy Bolivia justly begins to enjoy!
Let their names, preserved forever in marble and bronze,
transmit their glory to remote future ages.
And in resounding song let them repeat their simple call:
Freedom! Freedom! Freedom!
And in resounding song let them repeat their simple call:
Freedom! Freedom! Freedom!

Chorus

3. Here has Justice erected its Throne
which vile oppression ignores
and, on its glorious stamp let us rejoice
Freedom, freedom, freedom

This innocent and beautiful land,
which owes its name to Bolívar,
is the happy homeland where mankind
enjoys the benefits of good fortune and peace.
Is the happy homeland where mankind
enjoys the benefits of good fortune and peace.

Chorus

4. If a foreigner may, any given day
even attempt to subjugate Bolivia,
let him prepare for a fatal destiny,
which menaces such brave aggressor.
For the sons of the mighty Bolívar
have sworn, thousands upon thousands of times,
to die rather than see the country's
majestic banner humiliated.
To die rather than see the country's
majestic banner humiliated.

Chorus


Hymne de Bolivie - Vidéos



Hymne de BOLIVIE - Version musicale




Hymne de BOLIVIE - Version vocale



.
Fiche d'informations sur Bolivie
Hymnes des pays du monde
Devises des pays du monde



Hymne national officiel de Bolivie - Source Wikipedia et encyclopédies.

Date de création : 19/11/2010 @ 18:54
Dernière modification : 19/11/2010 @ 19:05
Page lue 2110 fois


Recherche



Publicité
drapeau pays tourisme photos livres paysages
Connexion...
 Liste des membres Membres : 19

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6

Total visites Total visites: 1407588  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 331

Le 14/01/2014 @ 20:11


Webmaster - Infos
Moteurs de recherches
Calendrier
Liens

^ Haut ^